Qui suis-je ?

Présentation

A 66 ans, je connais bien l’acte de construire. J’ai débuté dans le bâtiment dans les années 70, en commençant par aider des amis qui rénovaient ou construisaient. Très intéressé, j’ai donc « exploré » en quelques années, presque tous les métiers liés à la construction. Et puis, comme ouvrier plombier chauffagiste, j’ai commencé à me passionner pour la maîtrise de l’énergie. Je suis passé ensuite par le bureau d’étude et la conduite de travaux avant de m’installer comme maître d’œuvre en 1998.

Tout au long de ma vie professionnelle, je n’ai jamais cessé d’apprendre, de suivre des formations, d’obtenir des diplômes et de faire valider mes acquis. Ingénieur professionnel en Génie Civil Bâtiment (architecture), certifié depuis 2011 par la SNIPF, je suis également membre du SYNAMOME et titulaire d’une attestation de maître d’œuvre techni-concepteur. Conception et construction sont les grands axes d'une expérience de plus de 40 ans.

De la conception à la construction, une passion de longue date.

Il me parait aussi intéressant de souligner que je me suis passionné très jeune pour l’architecture. A douze ans, je remplissais déjà des cahiers avec des plans de maisons et d’immeubles. Je ne me suis certes pas orienté vers les études d’architecte, mais je n’ai jamais cessé de m’intéresser de près à l’art de concevoir et de construire, avec néanmoins, une passion particulière pour les maisons.

La première maison que j’ai entièrement conçue a été la mienne en 1985 en même temps que je suivais une formation de technicien-métreur. Elle m’a servie de fil conducteur pour mettre en pratique ce que j’apprenais en cours (dessin, technologie des matériaux, technologie de construction, etc …). Cette maison bioclimatique solaire passive a ensuite été auto-construite entre 1987 et 1988. Beaucoup me prenaient pour un fou (maison majoritairement en bois, solaire passive et très fortement isolée pour l’époque). Une maison basse consommation 20 ans avant l’heure.

Depuis, ma démarche n’a cessé d’évoluer et d’intégrer de plus en plus de paramètres. Même si l’architecture solaire passive reste mon fil conducteur, je fais appel à des savoirs et compétences complémentaires : recherche du bien-être (habitat sain, géobiologie, feng shui, …), respect de la santé (matériaux bio-sourcés, écologiques et le plus possible sans émissions toxiques, gestion des pollutions électromagnétiques, etc…).

Côté maîtrise de l’énergie, je propose (dans le contexte de l’habitat individuel) de limiter le recours à des équipements couteux à l’achat et finalement jamais rentables. Par exemple, à quoi bon dépenser 15 ou 20 000 € pour une installation de chauffage qui nécessitera en moyenne 200 € de frais de maintenance par an, alors que la dépense d’énergie pour chauffer une maison de taille courante ne devrait pas dépasser 200 € par an, et voire même, dans certains cas, moins de 100 € par an ?

Fort de mon expérience, j’interviens aussi bien pour des projets de construction de maisons neuves, que pour de la rénovation, ou encore pour des projets d’agrandissement (extensions) de bâtiments existants.

 

Je pratique une écoute attentive et j’apporte des conseils éclairants permettant de se faire une opinion et de s’orienter vers des choix raisonnés. Je reste très attentif au budget disponible, de façon à trouver les solutions les mieux adaptées à chaque cas.

Depuis quelques années, parce que je ne veux plus continuer à travailler 70 heures par semaine, à un âge où il est légitime d’être en retraite, mais aussi parce que je ne conçois pas d’arrêter de faire ce qui me passionne le plus, je me consacre uniquement à la conception et à la prescription. La maîtrise d’œuvre (phase construction) est prise en charge par des collègues bien expérimentés et formés à ma démarche.

Pour les professionnels, les collectivités, les cabinets d’architecture et de maîtrise d’œuvre, je propose des prestations adaptées (conseil, assistance à la conception, diagnostics, études de faisabilité, prescriptions diverses, etc …).

Je continue également à intervenir dans le domaine de la transmission des savoirs car cela me parait important. Entre autres, je fais tous les ans quelques interventions à l’UBS (Université de Bretagne Sud), dans le cadre de la Licence EMEC (Eco-construction / Eco-matériaux) et du Master Energétique.

Enfin, je suis président de l’association ALTER-HABITAT et membre de l’association APPROCHE ECO HABITAT, qui fédère nombre d’acteurs de l’éco-architecture et de l’éco-construction en Bretagne.

En 2016, afin de me simplifier la vie, et compte tenu de la réduction de mon activité, j’ai clôturé la Sarl Synthèse Eco Habitat, dont j’étais le gérant. Je travaille désormais sous statut d’entrepreneur salarié au sein de la Coopérative d’Activité et d’Emploi SITTELLE CREATION (FILEO GROUPE).

Mes dernières actualités

Visite guidée avec les étudiants de licence « éco-construction, éco matériaux » de l’UBS

09/02/2017

Depuis plusieurs années, j’ai le plaisir d’animer des visites guidées pour les étudiants de licence « éco-construction – éco-matériaux » et master « énergétique » de l’Université de Bretagne Sud.

Quand on arrive vers la fin de sa vie professionnelle, j’estime qu’il est important de pouvoir transmettre ses connaissances et expériences aux jeunes générations. Les visites de maisons et de chantiers complètent de manière pratique les cours en salle.

Cette année, nous avons d’abord visité une maison neuve (la maison de Marie-Pierre), conçue en 2010 et construite en 2010/2011

Puis, nous avons exploré la maison de pêcheur d’Olivier (rénovation à énergie positive).

Nota : les photos de cet article ont été prises par mon ami Jean-Paul Blugeon, auteur de plusieurs ouvrages et articles consacrés aux pratiques écologiques : www.ecologie-pratique.org

09/02/2017

Depuis plusieurs années, j’ai le plaisir d’animer des visites guidées pour les étudiants de licence « éco-construction – éco-matériaux » et master « énergétique » de l’Université de Bretagne Sud.

Quand on arrive vers la fin de sa vie professionnelle, j’estime qu’il est important de pouvoir transmettre ses connaissances et expériences aux jeunes générations. Les visites de maisons et de chantiers complètent de manière pratique les cours en salle.

Cette année, nous avons d’abord visité une maison neuve (la maison de Marie-Pierre), conçue en 2010 et construite en 2010/2011

Puis, nous avons exploré la maison de pêcheur d’Olivier (rénovation à énergie positive).

Nota : les photos de cet article ont été prises par mon ami Jean-Paul Blugeon, auteur de plusieurs ouvrages et articles consacrés aux pratiques écologiques : www.ecologie-pratique.org